Published Friday , on 7 May 2021, 13:01:35 by NONAHA


Saïd Ahmad Salem Rguibi

Des militaires de l’armée algérienne ont assassiné, mercredi 04 mai 2021, lors d’une violente intervention militaire, deux orpailleurs sahraouis originaires des camps de Tindouf, dont le dénommé Saïd Ahmad Salem Rguibi, de la tribu Rguibat Ahl Qassem.

L’assaut s’est également soldé par la blessure d’un sahraoui, l’arrestation de deux individus et la disparition de six autres, tous issus des camps de Tindouf, contrôlés par le groupe séparatiste du polisario dans le sud-ouest algérien.

Cette exécution extrajudiciaire rappelle le drame similaire survenu, en octobre 2020, lorsque deux chercheurs d’or sahraouis avaient été tués par asphyxie, par des militaires algériens qui avaient brûlé leur puits dans le Sud de l’Algérie.

L’affaire de ces deux jeunes Sahraouis brulés vifs, avait été soulevée en avril dernier, par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH) qui avait dénoncé des abus qui « se sont produits sur le territoire algérien et relèvent donc de sa juridiction territoriale».