Published Tuesday , on 18 January 2022, 12:33:04 by NONAHA

L’ONG française ’’Alliance Internationale pour la Défense des Droits et des Libertés’’ (AIDL) a publié, le 04.01.2021, une déclaration condamnant le recrutement des enfants-soldats par le front polisario.

L’ONG en question a réitéré sa condamnation totale du recrutement et de l’exploitation des enfants dans des zones de conflit et de guerre, en qualifiant cet acte de crime international qui nécessite des poursuites et un suivi international de toutes les personnes impliquées.

AIDL a appelé, en outre, les responsables du mouvement armé du polisarioà expliquer et à fournir des clarifications sur l’enrôlement des enfants, en rappelant que « tout recrutement d’enfants, leur exploitation et leur implication dans des conflits et des guerres est complètement interdit et criminalisé en droit international ».

A noter que plusieurs images et vidéos montrent des entrainements que font subir les responsables du polisario aux enfants sahraouis dans les Camps de Tindouf. Ces derniers sont enrôlés sans le consentement de leurs parents et forcés à participer à toutes les cérémonies militaires et politiques.

Pour rappel et à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, le 20 novembre 2021, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés et le Directeur général de l’Organisation internationale du Travail, ont lancé un appel à l’action et renouvelé l’engagement international à mettre fin et à empêcher le recrutement et l’utilisation d’enfants une fois pour toutes d’ici 2025.