Published Tuesday , on 15 December 2020, 14:26:38 by NONAHA

L’ouverture, le lundi 14 décembre 2020, d’un consulat général du Royaume de Bahreïn à Laâyoune, capitale du Sahara marocain, constitue ‘’une étape historique’’ dans les relations séculaires entre les deux pays, a affirmé le ministre bahreïni des Affaires étrangères, M. Abdullatif bin Rashid Al Zayani.

"L’ouverture du consulat général est une étape historique qui vient confirmer le soutien total de Bahreïn et sa solidarité avec le Maroc dans ses droits historiques et légitimes sur son Sahara", a indiqué M. Al Zayani lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, tenu à l’issue de l’inauguration de cette représentation diplomatique.

Le chef de la diplomatie bahreïnie a indiqué que les deux pays posent aujourd’hui "un jalon supplémentaire dans l’édifice de leurs relations fraternelles, amicales et solidaires", rappelant que son pays "a été et restera toujours aux côtes du Maroc" dans la défense de son intégrité territoriale et sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire.

Il s’est également félicité de l’excellence des liens bilatéraux, qui constituent un modèle en matière de relations entre deux Etats frères, exprimant la volonté de son pays de renforcer davantage la coopération multidimensionnelle avec le Maroc, conformément aux directives du Souverain bahreïni.

En outre, il a noté que SM Hamad Ben Issa Al Khalifa salue la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur l’ensemble de son Sahara et l’ouverture prochaine d’un consulat général US à Dakhla, qualifiant de "pas historique" cette décision à même de promouvoir davantage le partenariat stratégique entre le Royaume et les Etats-Unis d’Amérique.

Il a aussi mis en relief la position constante du Bahreïn et du Maroc en soutien à la question palestinienne, rappelant que les deux pays apportent leur appui aux droits légitimes du peuple palestinien à un Etat indépendant avec Al-Qods Al-sharif comme capitale, dans le cadre du droit international, de l’initiative arabe pour la paix et de la solution à deux Etats.

La cérémonie d’inauguration du consulat général de Bahreïn, la 10ème représentation diplomatique ouverte dans la capitale du Sahara marocain en un an, s’est déroulée notamment en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, Abdeslam Bekrate, le président du Conseil régional, Sidi Hamdi Ould Errachid, en plus de diplomates accrédités à Laâyoune, d’élus et de responsables locaux.

Le Bahreïn a ainsi emboîté le pas à l’Union des Comores, au Gabon, à la République Centrafricaine, à Sao Tomé-et-Principe, au Burundi, à la Côte d’Ivoire, à l’Eswatini, à la Zambie et aux Emirats arabes unis.