Published Thursday , on 24 October 2019, 20:50:25 by Christophe Hitayezu

Kigali, 24 Oct. 2019 - Une délégation marocaine de haut niveau a, sur Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pris part au Sommet Russie-Afrique, qui se déroule, les 23 et 24 Octobre 2019, à Sotchi, en Fédération de Russie.

La délégation marocaine, composée notamment du Chef du Gouvernement et du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, a pris part activement au volet politique du Sommet, ainsi qu’aux diverses activités prévues au programme du Forum économique, dont notamment les panels.

Ce Sommet, qui reflète l’importance stratégique accordée par la Russie à l’Afrique, marque un tournant et un développement inédit dans les relations entre le Continent Africain et la Fédération de Russie, puisqu’il jette les bases d’un partenariat ambitieux, novateur et mutuellement bénéfique au service du développement du Continent.

Le Royaume du Maroc se félicite de l’organisation de ce Sommet, dont les objectifs convergent avec la Vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui place l’Afrique au cœur de ses orientations diplomatiques et qui considère la diversification des partenariats du Continent comme une opportunité positive pour le développement et la croissance en Afrique.

La pseudo-« rasd », n’a pas été invitée par la Russie, comme elle n’a pas réussi à prendre part à cette importante manifestation, malgré les nombreuses tentatives des adversaires, dont les actions sont restées vaines grâce à la vigilance et à la mobilisation de la diplomatie marocaine.

Son exclusion de cet important événement ne fait que confirmer la démonstration faite par un membre du Conseil de Sécurité, selon laquelle « une entité fantoche n’a, en effet, pas sa place aux côtés des Etats Africains ».

Le Sommet Russie-Afrique s’est déroulé en présence des pays légitimes de l’Afrique, une situation de légalité qui renforce notre continent, d’autant plus que l’absence de l’entité fantoche s’est naturellement accompagnée d’une indifférence générale, dès lors qu’elle n’a pas sa place parmi les Etats africains légitimes.

La participation réussie du Maroc à ce Sommet s’inscrit dans la voie tracée par les deux Visites de Sa Majesté le Roi en Russie, qui ont propulsé les relations bilatérales, à un niveau jamais égalé jusque-là, à travers une coopération accrue et multidimensionnelle, couvrant les aspects diplomatiques, les échanges économiques, les relations culturelles et sociales ou encore d’autres dimensions comme le tourisme et la coopération décentralisée. (Fin)