Published Tuesday , on 29 March 2022, 13:29:08 by NONAHA

Washington - Le partenariat stratégique bilatéral entre les États-Unis et le Maroc est ’’ancré dans les intérêts partagés en matière de paix, de sécurité et de prospérité régionales’’, a indiqué lundi 28 mars 2022, le département d’Etat américain.

Dans un communiqué diffusé à l’occasion de la visite de travail du Secrétaire d’Etat américain, M. Antony Blinken à Rabat, la diplomatie américaine a rappelé que “les relations de longue date entre le Maroc et les États-Unis remontent au Traité de Paix et d’Amitié de 1787, lorsque le Maroc est devenu la première nation à reconnaître les États-Unis”.

Les États-Unis sont "déterminés à élargir les domaines de coopération bilatérale avec le Maroc", a affirmé le porte-parole du département d’Etat dans son communiqué, saluant à cet égard les résultats de la dernière session du Dialogue stratégique tenue récemment à Rabat, entre le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, et la Sous-Secrétaire d’État américaine, Mme Wendy Sherman.

Outre les volets politique, économique et sécuritaire, les deux pays "s’engagent régulièrement sur des questions de droits humains, notamment la promotion des libertés d’expression et d’association, les réformes de la justice pénale, les droits des femmes et l’égalité des sexes, et la transparence du gouvernement".

Washington rappelle ainsi que ce mois de mars marque le début de la dernière année du contrat quinquennal de 460 millions de dollars administré par la Millennium Challenge Corporation des États-Unis.

"Ensemble, les États-Unis et le Maroc développent l’éducation et les opportunités d’emploi pour les jeunes à travers le Royaume, ainsi que la productivité des terres et les droits fonciers pour les femmes dans les zones rurales", souligne-t-on.

S’agissant de la coopération militaire, "les responsables militaires marocains et américains ont déjà commencé à planifier l’exercice Africain Lion de cette année, le plus grand exercice militaire en Afrique et un élément essentiel du partenariat de sécurité américano-marocain". L’exercice 2021, qui a eu lieu en juin dans tout le Royaume, était le plus important depuis le début de l’événement de formation annuel en 2004, fait savoir la même source.

Evoquant, par ailleurs, le partenariat en matière de lutte anti-Covid, les Etats-Unis réaffirment leur engagement à continuer à appuyer la stratégie du Royaume contre la pandémie en termes de soutien à la vaccination, la formation et la sensibilisation à la lutte contre cette épidémie et autres maladies infectieuses.

L’accent a été mis à cet égard sur la collaboration avec le ministère de la Santé et d’autres partenaires pour "sensibiliser aux risques du COVID-19, former le personnel de santé, étudier l’efficacité des vaccins, améliorer la chaîne du froid des vaccins au Maroc et fournir des équipements et des fournitures d’hygiène et de laboratoire".